dijous, 3 de setembre de 2009

Bensaïd, el marxisme i el canvi social

20090820.jpg
En temps de crisi i de canvi social, son benvingudes les aportacions que com les de DANIEL BENSAÏD, ens situen teòricament. Potser ha arribat el moment en el que els que pensem en clau d'esquerres, participem del debat social i comencem a desmuntar les versions interesades dels economistes i dels "professionals" que cada dia ens expliquen o ens volen explicar les virtuts d'un sistema polític que és injust socialment i que amb la seva marxa cap a endavant, no s'atura ni quan posa en evident perill el planeta.

Algú pensava i deia que era agosarat recuperar els arguments de Marx ... sense caure en el simplisme de voler traslladar directament els seus arguments al S.XXI, si que ens aporta elements d'anàlisi alternatiu als que aporta el liberalisme, començant per allò que ens deia un MARX molt jove: "TOT EL QUE ÉS SÒLID ES SOSTÉ EN L'AIRE" ... ho pensava de la societat de la seva època i després de les estructures socials que creava el capitalisme ... tots els que dessitjem el canvis social, sabem de l'actualitat d'aquesta frase

"Penser la lutte" par Daniel Bensaïd (Nouvel Observateur, 20/8)

Une prise de position dans le dossier consacré "au grand retour de Marx"....

Il y a 25 ans, Marx était traité comme un chien crevé dans le meilleur des mondes libéraux possibles. Son spectre souriant est aujourd'hui de retour. Son actualité est tout simplement celle du capital mondialisé.

A l'époque de la mondialisation victorienne, « l'énorme entassement de marchandises » en était encore à ses débuts. Marx ne s'est pas contenté d'explorer la grande pyramide. Sa critique de l'économie politique visait à en percer le secret, à en déchiffrer les hiéroglyphes, à en démonter la logique.

Pour dépasser ses propres limites, le capital est contraint d'élargir sans cesse le cercle de son accumulation et d'accélérer le cycle de ses rotations. Faisant marchandise de tout, il dévore l'espace et endiable le temps.

La crise de la mondialisation capitaliste révèle la tendance triplement destructrice du capital, de la nature, de la société, de l'humain.

En réduisant toute richesse à du temps de travail cristallisé, la loi de la valeur prétend quantifier l'inquantifiable et attribuer à toute chose une valeur monétaire, comme si le temps long de l'écologie était réductible aux instantanés des fluctuations boursières.

Là où les économistes vulgaires assistent bouche bée au spectacle de la crise, Marx saisit à l'état naissant les contradictions mortifères d'une société schizophrène où « l'argent crie son désir », tout comme « le cerf brame sa soif d'eau fraîche ».

La vitalité des études marxistes, souvent méconnues en France faute de traduction, démontre la fécondité actuelle de son oeuvre. Dès 1993, Derrida mettait cependant en garde contre la tentation de «jouer Marx contre le marxisme afin de neutraliser ou d'assourdir l'impératif politique dans l'exégèse tranquille d'une oeuvre classée ». Le pire serait en effet d'en faire un auteur académiquement correct ou un vulgaire intellectuel de gauche. Marx est un penseur du conflit et de la lutte.

Pour sauver cet esprit subversif de la redoutable «attalisation» qui le menace, est-il besoin de rappeler que la critique du capital a pour corollaire le communisme ?

L'héritage de Marx pose donc la question de savoir si le mot «communisme» a été compromis par son usage étatique et bureaucratique au point d'être devenu imprononçable. Et de déterminer surtout de quoi - utopie critique, mouvement d'émancipation, hypothèse stratégique –le communisme peut être aujourd'hui le nom.

Daniel Bensaïd, membre du NPA, professeur de philosophie à Paris- VIII Vincennes.

1 comentari:

"Tati-Pagès-Soulbizarre" ha dit...

Molt bé per posar el "Bensa" en aquest blog!
Venen temps de Bensaïd...està preparada per setembre la publicació en castellà de ELOGE DE LA POLITIQUE PROFANE. Un llibre molt important, possiblement del millor del mestre! El meu exemplar frances està donant voltes per RG.
Més Bensaïd: Sempre és bo refrescar els arxius i visitar el video de l'acte del 40 aniversari del Maig del 68 que va fer Revolta on es pot veure i escoltar la lliçó-Bensaïd arran de l'esdeveniment. Tot sigui dit, ell és dels supervivents del maig que encara i sempre creuen en l'esperit d'aquell assaig general de la Revolució a Occident!
Salut i felicitats per el post!

(el video del maig està a revoltaglobal.cat a l'arxiu de videos)